Cérémonie Commémorative du 3 Novembre 2018  La Mairie communique – Commémoration du 3.11.18

La commémoration du centenaire de l’armistice le 3 novembre à Sainte-Alvère

A l’occasion du centenaire de l’armistice du 11 novembre 1918, la municipalité a fait restaurer le Monument aux Morts de Sainte-Alvère, qui en avait bien besoin. Son retour a été inauguré au cours d’une cérémonie de commémoration le 3 novembre, sans attendre il est vrai, le 11 novembre afin de pouvoir être entouré d’un maximum d’autorités et représentants militaires qui seront tous pris le 11 novembre.

Ce fut une cérémonie recueillie en mémoire des soldats tombés pour la liberté et « des familles » comme l’a dit le Secrétaire Général de la Préfecture à l’écoute de la liste des « Morts pour la France » pendant cette guerre.

La cérémonie a débuté par un rassemblement des porte-drapeaux avec un garde à vous sonné par Monsieur Raoul SILVERT, Président de l’Association Locale des Anciens Combattants, suivi par l’évocation de la biographie de Marie MARVINGT par Monsieur Beaudoin DE WITT, devant la plaque commémorative 15 rue de la République, avec dépôt de gerbe par Monsieur Michel GENDREAU, délégué régional de l’Association  des Ailes Brisées. Marie Marvingt (1) méritait cet hommage pour son parcours impressionnant au service de la France et notamment en tant que pilote en 1914.

Ce fut ensuite l’inauguration du Monument aux Morts (2), entièrement restauré dans les ateliers de la SOCRA à Marsac-sur-l’Isle, avec rappel de faits historiques par le maître de cérémonie Monsieur DE WITT, la lecture d’un texte de Jacques PERICARD, dédié à tous les morts pour la France de la Grande Guerre, tiré de la revue du souvenir français par le Maire, Philippe DUCENE, le dépôt des gerbes et l’appel aux Morts des trois villages, Sainte-Alvère, Saint-Laurent des Bâtons et Cendrieux et par les Maires Délégués, Marie-Christine BENCHAREL, Gilles LE ROUX et Louis HERBRETEAU.

Le défilé s’est ensuite dirigé vers le cliché historique (2) au jardin médiéval, cliché qui restera en place toute une année au titre du devoir de mémoire. La guerre 14-18 fut une guerre mondiale et la France a reçu le soutien des américains. A ce titre la commune a voulu rendre hommage à cette nation en plantant, au jardin Es Liens un pacanier, symbole de l’amitié franco-américaine (3), arbre appelé aussi « noyer de Jefferson », du nom de celui qui l’a planté la 1ère fois en France, dans le Bordelais en 1787. Il fut symboliquement planté par Monsieur Daniel HALL, Consul des Etats Unis à Bordeaux et Monsieur SIMPLICIEN, Secrétaire Général de la Préfecture représentant Madame la Préfète et les Services de l’Etat.

Lors du discours de clôture sous la halle, Monsieur le Maire, Monsieur le Consul, Monsieur le Secrétaire Général ont rappelé à chacun à travers des anecdotes et des faits d’histoire l’importance du devoir de mémoire en remerciant le travail des associations et en félicitant les jeunes porte-drapeaux qui prennent la relève, et la nécessité pour chacun de veiller en permanence au maintien de la paix.

Une cérémonie sera également organisée le dimanche 11 novembre 2018 dans vos trois villages afin de commémorer l’Armistice du 11 novembre 1918.

Annexes

  • Marie Marvingt, la fiancée du danger / extrait du souvenir français, hommage à 100 combattants de la grande guerre  M. Marvingt- Hommage à 100 pers. de la Gde Guerre
  • Historique du Monuments aux Morts  Historique M Morts
  • Les pacaniers de Jefferson, article de Bernard Dalisson  Article Les Pacaniers du Centenaire
  • Le cliché historique est daté du mardi 17 août 1915. Il met à l’honneur les Poilus blessés au combat et leurs infirmières. L’un des soldats de la photographie a été reconnu comme étant le caporal Joachim Mourcin du 108ème Régiment d’Infanterie, basé à Bergerac, blessé aux yeux suite à l’éclatement d’une bombe pendant les violents combats de Regneville.

 

Samedi 1er Octobre 2016 à  14 h 30 à la Salle des Fêtes de Saint-Laurent des Bâtons

Réunion Publique à propos de la fusion des communes

lettre réunion publique

 

Communiqué aux habitants de Sainte-Alvère-Saint-Laurent Les Bâtons

 

Mercredi 31 Août, un incendie a détruit les logements communaux de la Rue des Remparts ainsi que la Salle des Ainés et les locaux du Télécentre Avenue Montaigne.

L’incendie est parti de travaux en cours dans un des logements vacants, que les pompiers ont maîtrisé en fin d’après-midi. Heureusement aucun blessé n’est à déclarer, mais les deux locataires ont dû être relogés.

Afin de les aider matériellement et de les soutenir moralement le Maire et les élus, ont mis en place une collecte au profit des locataires sinistrés : Madame Gisèle PASCAUD et Monsieur Jean-Louis AFAN DE RIVIERA.

Une boîte de collecte est à votre disposition pour déposer vos dons au secrétariat de la mairie de Sainte-Alvère et à l’office de tourisme.

 

Le Maire,

Philippe DUCENE

COMMUNIQUE INCENDIE

Félicitations à Mme Serre

Lors du Conseil Municipal du Vendredi 26 Août, Madame Amandine Serre (peintre en bâtiment et travaux de rénovation, en entreprise avec Madame Samantha Lemoine à Sainte-Alvère) a été félicitée par les membres du conseil :

Amandine a participé au concours “des meilleurs apprentis de France” pour la session 2016.

            Dans ce concours elle a obtenue la médaille d’or départementale, en terminant première dans sa catégorie – peintre applicateur de revêtement (apprentis dans les centres de formation et apprentis compagnons du devoir en première année) ainsi que la médaille d’argent régionale. (soit la deuxième position).

Malheureusement elle n’a pas pu concourir au niveau national cette année.

Cérémonie Commémorative en hommage à Marie Marvingt

Le Samedi 21 Mai 2016, Sainte-Alvère a été le témoin d’une manifestation exceptionnelle. En effet, le village, la commune et de nombreux habitants et passionnés, ont rendu hommage à une héroïne des temps modernes, une pionnière de l’aviation-sanitaire et résistante reconnue : Mademoiselle Marie Marvingt.

Une plaque a été dévoilée au 15 Rue de la République, immeuble où elle a vécu lors de la fondation par ses soins à Sainte-Alvère pendant la seconde guerre mondiale, d’un refuge pour aviateurs blessés : « Le Repos des Ailes ».

Plus d’informations sur la vie de cette femme extraordinaire ayant vécu et participé aux deux Grandes Guerres et étant à l’origine de l’aviation sanitaire :

communiqué de presse

photo cérémonie 21 maiMarie_Marvingt aaee aa