La tradition trufficole

La tradition trufficole

La région de Sainte Alvère, fief historique des Lostanges, constitue la pointe Ouest du Périgord Noir. C’est une contrée très vallonnée dont les coteaux les plus calcaires sont le domaine de la truffe. Jusque vers les années 1960 la région fut grande productrice de truffes. Le Larousse le stipule encore dans sa version de 1949.

Cependant son déclin entamé après la 1ère Guerre Mondiale s’est accéléré dans les années 1950. Il était dû à la fois à des causes humaines (désertification des campagnes) et pédologiques (vieillissement des truffières).

Vers la fin des années 1960, beaucoup de propriétés abandonnées trouvèrent de nouveaux occupants venus de l’extérieur. L’idée de cultiver la truffe leur vint naturellement; d’autant que la science allait bientôt mettre à leur disposition une nouvelle génération de plants truffiers capables de produire rapidement grâce à de nouvelles techniques. La preuve étant faite de leur efficacité, de nombreuses générations de trufficulteurs naquirent.